Theme Preview Rss

Ambronay

La commune d'Ambronay se situe au centre d’un hémicycle de moyenne montagne au pied du contrefort le plus occidental du Jura bugiste ; elle est bordée sur sa façade Ouest par la rivière l’Ain. Il s'agit d'une commune rurale dont le territoire compte 3 355 hectares dont 720 boisés. Le point le plus haut s'établie au lieu-dit 'le Morimont' qui culmine à 643 m, en plaine le point le plus bas est à 299 m près du hameau du Genoud.
A voir à Ambronay :


Abbaye bénédictine : Chef-d’œuvre de l’art gothique présentant des parties des Xe, XIIIe et XVe, tour Dauphine et tour des Archives, chapelle Saint-Jacques et Sainte-Catherine, cloître à 2 étages avec bel escalier Renaissance. Accès à l'église et au cloître tous les jours de 9h à 18h en été et de 9h à 16h en hiver. Entrée libre.
Visite complète de l'abbaye avec visite guidée : Plein tarif : de 5 à 7 €.
Ouverture toute l’année.
Balade au lac de Longeville : Distance : aller-retour 2km - Durée : 1h30.
Lieu de départ : Parking de la base départementale de canoë-kayak de Longeville. Emprunter le sentier aménagé le long du lac sur la droite qui serpente sur un kilomètre. Arriver au bout du sentier, faire demi-tour. Pour les plus courageux, possibilité de faire le tour à pied (6km) ou en VTT pour les plus sportifs.
Accessibilité : Prenez toutes vos précautions aux abords du lac - baignade interdite. Sentier entièrement accessible aux poussettes, vélos et aux personnes à mobilité réduite.
Pause goûter ou pique-nique : En bordure du lac, à l'ombre d'un grand arbre.
Bon plan : Possibilité de location de canoë biplace et d'arpenter à votre rythme les 55 hectares du lac pour un après-midi paisible et rafraîchissant.
Base de canoë-kayak de Longeville : Descente de la rivière d’Ain en canoë-kayak selon 3 parcours de 7, 14 ou 21 km. Partez à la découverte de la rivière d'Ain ou du lac de Longeville (55 hectares. Possibilité de balade en paddle). Idéal pour une après-midi paisible et rafraîchissante !
Juin Juillet août ouvert de 9h à 19h tous les jours.
En septembre ouvert les samedis et dimanches de 9h à 19h.
En semaine sur réservation uniquement.
Tél. 06 44 06 98 96
Tarif : À partir de 11€.
Bourg remarquable : Hôtel de ville (ancien château du XVIe remanié au XIXe), tour des archives (XIIIe), tour Dauphine (XIVe), cloître à étages , logis abbatial et bâtiments conventuels (XVe). Les anciens remparts s'étendent à l’ouest de la Conche à la porte de la Gargouille, ancienne porte de la ville. L’ancien château des Blains, aujourd’hui l'hôtel de ville, abrite quelques trésors, visibles lors des journées du patrimoine.
Visites commentées sur demande à la Mairie. Tél. 04.74.38.13.32
Espace Bugey Bug : Découverte du pilotage sur terre battue sur circuit sécurisé, puis randonnée tout terrain d’environ 150 km dans le Bugey. Pour groupe de 10 à 20 personnes, sur rendez-vous. Tél. 04.50.56.12.16 / 06.07.14.62.80
Maison natale de Louis Tholon : Inventeur du premier spectroscope à vision directe 1875.
Parc public de Merland : Au détour d’un chemin sur les hauteurs de Merland, une rencontre surprenante vous attend : les Highland Cattle, vaches écossaises à long poil brun, élevées en plein air.



Plan d’eau de Longeville : Ce plan d'eau de 55 ha de 2ème catégorie est soumis aux mêmes règles que la rivière d'Ain. La baignade est interdite. Le lac est réservé au canoë et à la pêche. Eau libre du domaine privé.



Plan d’eau du Vorgey : Situé à proximité de la gare d'Ambronay, ce lac de 15 ha et ses 3 îles, géré par la société de pêche d'Ambronay, nécessite l'achat d'une carte spécifique obligatoire. Pêche en bateau interdite. Baignade interdite.


Présentation du patrimoine local et régional : Objets du début du siècle dernier. Ouverture les samedis de juin à octobre de 14 h à 18 h.
25 chemin de Ronde - 01500 AMBRONAY. Tarif : A partir de 2€.
Depuis l’Abbaye à pied : prendre le passage jusqu’à la rue des Terreaux, ensuite une petite descente vous mène chemin de Ronde, l’exposition est à gauche. En dehors de ces dates, il est possible de visiter l’exposition sur rendez-vous.
Renseignements : 06 84 14 09 07 ou memoiresdautrefois@gmail.com


Terra Léone céramique : Visitez l'atelier de poterie Terra Léone et découvrez sa technique : terre de faïence blanche pour la large palette de couleurs qu'elle offre, décoration sur cru ou cuit, tournage mais aussi techniques du colombin. Toute l'année, tous les jours. Mardi de 15h à 22h. Du mercredi au samedi de 10h à 12h et de 15h à 19h. Le dimanche de 15h à 18h uniquement de mai à septembre. Tarif gratuit.


Ambléon

Le village d'Ambléon est situé à une dizaine de kilomètres à l'ouest de Belley, dans une zone humide (lacs, marécages, tourbières) du massif du Bas-Bugey, à 405 mètres d'altitude. Le site est dominé par le massif du Tentainet (1 020m) sur les pentes duquel s'étend le lac d'Ambléon, d'origine glaciaire, dont l'intérêt écologique est reconnu. Les maisons traditionnelles d’Ambléon sont regroupées autour de la route D24. Elles sont recouvertes de toitures de tuiles insérées entre les murs latéraux protégés par des dalles calcaires (lauses). Un exemple de cette architecture traditionnelle est la maison Bernier, celle de l’ancien maire Cyrille Curtet (au centre du village). Le Ruisseau de la Gorge est le principal cours d'eau qui traverse la commune d'Ambléon.

https://goo.gl/maps/oWq7pFdZgGL2

A voir à Ambléon :

Eglise Saint Didier : Elle fut bâtie par les seigneurs du Plastre en 1459. Couverte de tuile plate du pays, les murs longitudinaux sont soutenus de calcaire blanc. Elle possède un chemin de croix de conception romantique, une pierre tombale timbrée aux armes de la famille du plastre, une statue de Saint Didier datant de l’époque contemporaine ainsi qu’une statue de sainte (peut-être sainte Philomène).

Lac à 712 mètres d’altitude : Lac de montagne circulaire, enclavé dans le vert sombre des sapins. De profil glaciaire, aux rives abruptes, ce lac, un des plus beaux de la région, est d'une grande profondeur, surface de 5 hectares, pourtour de 5 km. On prétend apercevoir, au fond de ses eaux verdâtres, des sapins engloutis. Ce site sauvage, fréquenté par la vouivre, a fait naître bien des légendes. Le site fait partie des 32 sites labellisés "Espaces Naturels Sensibles" (ENS) dans le département de l'Ain. Dans le cadre du "Schéma départemental des espaces naturels sensibles" (SDENS 2012-2017), ces milieux sont destinés à être préservés, valorisés et ouverts au public, offrant ainsi des supports exceptionnels pour la promotion du département.
Promenade découverte de 30 mn du village d'Ambléon et de ses alentours : Se garer sur la place. À gauche, vous pouvez admirer une fontaine et une arcade, seul vestige d’une dépendance de l’ancien prieuré de Conzieu.
Prendre la Rue de la chapelle, à droite de l’arcade. L’actuelle chapelle, autrefois église placée sous le vocable de St Didier (évêque de Vienne au VIIe siècle), date du XIIIe siècle. C’est l’évêque de Belley, Ponce (1091-116), qui unit l’église d’Ambléon au prieuré de Conzieu, fondé par l’abbé de Cluny Mayeul, et dédié à St Pierre.
Remonter la rue en longeant la rivière.
Prendre à droite et remonter sur la place.
Prendre le chemin à gauche du foyer rural.
Continuer sur la Rue du château, à droite. Vous arriverez jusqu’au mur de l’ancien château : le château, manoir seigneurial bâti au XVIe siècle (propriété privée), avec fenêtres à meneaux, cheminée, cloître à arcades, tour avec escalier de pierre, four seigneurial. Dans la cour, tilleul, datant de l’époque de Sully.
Reprendre le chemin pour revenir sur la place.
Partir de la place. Reprendre la voiture et la route en direction de Saint-Germain.
À la sortie du village, sur la gauche, suivre la route des Combes.
Un panneau indique le lac d’Ambléon. À 4km de la place du village, s’arrêter pour admirer le panorama sur la chaîne des Alpes à la table d’orientation située à 630km d’altitude.
Continuer sur la route sur 4,5 km.
À l’entrée du lac, la stèle du marquis commémore le courage des maquisards (dont les noms sont gravés) cachés dans les bois autour du lac.
Le lac se situe à 712 m d’altitude.
C’est un lac de montagne circulaire au milieu des sapins, dont le tour fait 1 km et la surface, 5 ha. Site sauvage, lieu de pêche, où la baignage est interdite.
Table d’orientation : Sur la route du lac.
Théodore Chavanton, dit Avanton, auteur du roman folklorique L'Oasis perdue (1945), a été instituteur à l'école d'Ambléon. Son récit se déroule à Lombane (anagramme d'Ambléon).
Patrimoine :
  • La Chapelle : datant de la fin du premier art romain (13ème siècle)
  • Le four : construit selon la tradition, avant la seconde guerre mondiale
  • La fontaine : coiffée d'une dalle calcaire taillée en hexagone
  • L’arcade sur la place du village demeure le seul vestige d’un prieuré. C’est un évêque de Belley (Ponce) qui unit l’église d’Ambléon au prieuré dédié à Saint Pierre, fondé par Saint Mayeul, abbé de Cluny.
  • Lac d'Ambléon : de profil glaciaire, eaux verdâtre et de très grande qualité
  • Stèle du maquis d'Ambléon érigée après la guerre de 1939/1945 près du Lac. Elle commémore l’activité des maquisards. Le monument est gravé des noms des résistants.
  • Belvédère du tournant de la croix (634 mètres d'altitude)
  • Le château : manoir seigneurial (privé) bâti au 16ème siècle, habitation des seigneurs d'Ambléon. Il garde ses fenêtres à meneaux, son cloître à arcade, un four seigneurial ainsi qu’une tour avec escalier de pierre. Cette maison-forte est venue à la famille du Plastre par Jean Cugnat alias Mistral.
  • Le monument aux morts de la commune se trouve sur le mur du cimetière.


Ambérieux-en-Dombes





A voir à Ambérieux-en-Dombes :


Calvaire gothique : À voir dans le cimetière.
Château médiéval du XIVe : Vestiges de l’enceinte du château composée de 3 tours classées Monument historique et d’un puissant donjon (ouvert à la visite). Après l'ascension de ses 108 marches intérieures vous dominerez les toits en tuiles rondes du village groupé et découvrirez une vue panoramique du pays Dombiste. Le château d’Ambérieux-en-Dombes fut construit entre 1371 et 1378 par Humbert de Thoire-Villars. Cet édifice servait à défendre les Ambarrois contre les attaques savoyardes. Il était alors entouré d’une enceinte trapézoïdale flanquée de quatre tours ; trois carrées et une ronde. La tour carrée située à droite de l’Eglise . Elle fut construite en une année seulement, entre 1370 et 1371. Haute de 19 mètres, elle est composée de cinq niveaux : un rez-de-chaussée servant de réserve et quatre étages, tous équipés de cheminée ! Une échelle permettait d’atteindre la porte d’entrée du donjon. Cette tour possédait également un « hourd » : balcon de bois en encorbellement placé au sommet de la tour et abrité par le toit. La particularité du château d’Ambérieux réside dans le fait que ses hourds sont positionnés uniquement dans les angles et ne font pas tout le tour de l’édifice en une seule galerie continue. Des visites guidées de 30 à 45 mn sont organisées et conduites par les membres de l’association « Les Amis du Patrimoine d’Ambérieux en Dombes » que ce soit pour les groupes constitués ou à titre individuel ; un simple contact avec la mairie est nécessaire. Mairie : 289 rue Gombette - 04 74 00 84 15.
Eglise Saint-Maurice du XIIIe : L'église actuelle, de style néo-roman lyonnais, est orientée à l'Ouest. Elle comprend quatre travées, voûtées en coupole et séparées  par des piliers dont les chapiteaux sont sculptés dans la masse. Un transept avec deux chapelles latérales et un chœur avec son abside semi-circulaire complètent l'édifice. Le clocher a été construit au dessus du porche d'entée auquel on accède par un escalier à plusieurs degrés. Le sol est recouvert de tomettes.
Ouverture uniquement sur demande.


Monument aux morts : Il a la particularité d'être surmonté d'un coq.
Plan d’eau / pêche : Le plan  d’eau, d’une superficie de 5 ha est ouvert pour la pêche du 1er mars au 31 octobre.